Il n´y a pas de personne qui soit pareille à une île, nous faisons tous partie d´un continent qui a sa culture et ses traditions. Mais si nous parlons de l´oeuvre d´un artiste, nous pouvons constater que ses travaux étant la réflection de son monde intérieur sont très individuels et possèdent des symboles n´appartenant qu´à lui. Les vrais talents sont toujours multiformes. Carlos Mendez est non seulement un peintre professionnel, il est aussi un théologien, l´auteur d´un certain nombre d´études sur la Bible, le psychologue.

Carlos Mendez vit au Brésil, avec leur frer Carlos Mendez Vilalobos, il a 46 ans, il voyage beaucoup. Comme un vrai artiste il cherche des moyens plastiques de réaliser ses idées, il attache une attention particulière à la composition, à la « mise en scène » de ses peintures. Parfois il semble que le cadre de la peinture traditionnelle est trop étroit pour lui, dans ce cas il le dépasse en se plongeant dans la mer des symboles du surréalisme. Les sujets liés à Dostoievskyy occupaient toujours une place particulière dans son oeuvre. A présent il crée l´image de l´écrivain habillé d´une camisole se trouvant sur fond de la gravure de Titien « Le dinar de césar » (la peinture préférée de Dostoievskyy), (aujourd´hui la toile se trouve dans une collection privée en France).Ses portraits surprennent par l´exactitude des caractéristiques et par la beauté des lignes fines et concises. Au vernissage ouvert récemment on peut voir les tableaux peints depuis 2000. « La mélancolie », « En attente de Graal », « Le grand totalisateur », « L´épanouissement nocturne d´une coquille », « L´illusion abandonnée dit adieux au papillon », «  Le cheminement d´un chat blanc », « Un ange en papier garde mes impressions sur Venice », « L´inexistence des conventions ». Etant un esthète raffiné en ce qui concerne la peinture il est guidé par ses sentiments, c´est pourquoi on ne trouve rien de faux et de cérémonieux sur ses travaux.

Le monde de ses personnages c´est un concentré d´énergie intellectuelle qui atteint le spectateur par des fortes impulsions. Les peintures inspirées par des émotions naturelles contiennent un profond sens métaphysique. Néanmoins elles ne sont pas absurdes, mais au contraire elles aident à trouver la seule bonne interprétention de la réalité.